Hospitalité Notre Dame de Lourdes, Diocèse de Saint-Dié

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Spiritualité Conférence du Père Wagner au Vic le 3 avril 2011

Conférence du Père Wagner au Vic le 3 avril 2011

Le « Notre Père » est une prière récapitulative de l’Ancien Testament. En effet c’est une sorte de synthèse de la manière de s’adresser au Père où les mots sont simples et choisis ; il ya une sorte d’économie des mots.

Le Père est à la fois père et mère dans l’Ancien Testament et après avoir choisi son peuple, Il l’éduque, Il est pédagogue.

Il y a un mouvement de va et vient entre le Père et ses enfants, mouvement d’Amour mais le mouvement premier est toujours celui du Père.

6 grands thèmes sont donc repris dans le Notre Père, thèmes tous développés dans l’Ancien Testament : la louange, la proximité du Royaume, le pain, le pardon, les tentations, la délivrance et le salut.

La louange = c’est à travers la louange du Père que nous apprenons à être des fils et par voie de conséquence des frères ceci à l’imitation de Jésus qui loue avant toutes choses son Père.

La proximité du Royaume = c’est la restauration de l’harmonie de la Création. Ce Royaume a été inauguré par le Christ (vrai homme et vrai Dieu) par l’acte d’Amour total qu’il a réalisé sur la Croix en réponse à l’acte d’Amour tout aussi total du Père pour son Peuple. Ce Royaume ne s’accomplira totalement que dans la mesure où les hommes accorderons leur volonté non aliénée à celle du Père tout comme Jésus l’a fait. C’est donc une promesse et n’a rien à voir avec le progrès (le progrès a ses limites et ne correspond pas forcément au progrès de la dignité de l’Homme).

La Volonté du Père= c’est se mettre à l’écoute de la volonté de Dieu, c’est la nécessité de discerner dans notre vie et ainsi notre propre volonté peut s’exprimer mais au sens profond et non pas superficiel ; c’est le désir qui est de nous dépasser, de connaître Dieu, l’infini ; c’est la nécessité de conversion avec l’aide du Seigneur. C’est l’articulation entre notre volonté et celle du Père.

Le pain = cela peut être l’image de la manne dans l’Ancien Testament mais cela peut aussi nous renvoyer au Corps du Christ donc à l’Eglise (nous ne sommes pas isolés).

Le pardon =.le jour du pardon par excellence est le Vendredi Saint C’est le pardon de Dieu qui est premier, Don total et gratuit. Dieu ne soumet pas son pardon à ce qui vient de l’homme. En exerçant sa Miséricorde infinie, Dieu éduque son peuple, il lui montre l’exemple à suivre. Ainsi nous ne pouvons pardonner aux autres que dans la mesure où nous avons reçu la Miséricorde divine, ce Don premier (dans Luc = Zachée). Le pardon est différent de l’amnésie, de l’usure du temps ou de la compréhension du pêché ; il ya quelque chose d’incompréhensible (acceptation du don sans trop vouloir expliquer ce don).

La tentation = c’est par exemple l’épisode du « veau d’or » dans l’Ancien Testament. Le pardon ne peut se comprendre qu’en lien avec le pêché qui semble disparaître de nos sociétés actuelles. C’est pour cette raison que Jean-Paul II a demandé pardon pour les erreurs de l’Eglise en tenant compte de l’Histoire. Il ne s’agit pas pour autant de culpabiliser. Ce type de démarche est un chemin en humanité mais ni une faiblesse ni un abaissement.

La délivrance = ainsi avec la Miséricorde, le Père délivre ses enfants, son peuple tout comme Il le délivra d’Egypte où il était esclave de Pharaon.

Le Salut = c’est la dignité et le bonheur que veut le Père pour ses enfants. Et le chemin pour y arriver passe par le Christ. Il nous a ainsi montré ce que peut être le Royaume, l’Amour et la Miséricorde du Père.

Le « Notre Père » est un condensé de la vie du Christ. C’est ce qui fait l’originalité de cette prière Nous sommes tous invités, à suivre ce chemin de perfection.

A Lourdes, la confession est très présente. C’est un lieu où l’on reprend conscience de la miséricorde de Dieu.

« Allez boire à la fontaine et vous y laver ». L’eau renvoie à la fontaine baptismale mais aussi à l’eau qui sort du côté transpercé du Christ en croix.

Le pardon de Dieu nous invite à être des hommes et des femmes de pardon. Il nous trace un chemin et nous donne une mission, celle de la réconciliation.