Hospitalité Notre Dame de Lourdes, Diocèse de Saint-Dié

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Actualités Assemblée générale 2013

Assemblée générale 2013

Comme tous les ans, nous nous sommes réunis à Portieux pour la traditionnelle assemblée générale. Au programme : les différents bilans et renouvellement d'un tiers du conseil d'administration.

ag20131 AG20132

AG20133

D'autres photos sont disponibles dans la galerie

Voici le mot d'accueil prononcé à Guy Merkel, notre président :

« Chers ami(e)s,

3 mois se sont écoulés depuis notre pèlerinage à Lourdes. Finalement, malgré les inquiétudes dues aux inondations, tout s’est passé presque normalement, aussi bien en ce qui concerne son déroulement même, que l’hébergement.

Nous sommes partis avec un effectif a peu prés similaire à celui de 2012, 100 malades et 200 hospitaliers .Le souvenir le plus pénible que nous en avons rapporté a été le retard de 5 heures au retour, qui nous a permis de dépasser un record de temps de voyage : 20 heures ! Certains malades sont revenus bien fatigués. Il faut dire qu’après un réveil à 6 heures, le jour de du départ, certains ne sont revenus que vers 17 heures le lendemain à la maison. C’était le deuxième retard de ce type en 3 ans.

Ces péripéties mises à part, nous devons constater cette année un bilan financier négatif en perte de 8300 euros euros, perte due pour la plus grande partie à la relation entre le prix payé à la SNCF, et le nombre de malades et d’hospitaliers embarqués (il aurait fallu un prix de voyage augmenté de 30 euros à chaque participant) , le train devient impayable.

La SNCF par son mauvais service, par ses prix qui ne cessent d’augmenter (20 % en 5 ans) et qui nous annoncent 8 à 10% % en 2014 dont 3% de TVA, mais aussi par la remise en question du voyage en train Corail, pour être remplacé en 2014 par un TGV dit « Atlantique » et en 2015 en TGV Duplex (à étages) nous a amené à réétudier la question du voyage à Lourdes.

Nous avions fait l’expérience pour Diaconia en mai, du voyage en bus – 15 heures de route – pas plus que le temps normal du trajet programmé par la SNCF et tout s’est bien passé.

Mais le plus important était le voyage des malades, qui vous le savez n’était pas idéal en Corail , matériel vétuste, pas de climatisation ; aussi Marie Reine Voiry a bien voulu accepter de tester le voyage en bus « ambulance »du pèlerinage diocésain de Saint Brieuc. Le résultat a été très positif. Un bus médicalisé transporte une vingtaine de malades accompagnés par un médecin, des infirmières et des hospitaliers, dans des conditions de confort excellents. D’autre part, nous avions visités en février et en mars, les TGV Atlantique et Duplex, ce dernier nous a semble très inadapté au transport de malades compte tenu de l’exiguïté de l’habitacle et des toilettes, de la largeur des allées, du manque d’intimité et

du manque de place pour les bagages. Enfin , Marie Reine et Dominique Bercand sont allées au départ du train TGV Duplex du Rosaire en octobre à la gare de Nancy et elles ont pu constater et confirmer cela. A cela s’ajoutait aussi la demande de la SNCF de coupler notre voyage avec un autre diocèse pour remplir 1000 place, en l’occurrence, Grenoble ! Compte tenu de ces éléments, votre conseil d’administration a pris la décision d’organiser le voyage en bus dès 2014. Les bus spéciaux destinés aux malades ont déjà été commandés à Lourdes, et les bus pour vous, hospitaliers ont été commandés chez Bonnard à Arches, qui avait assuré le voyage de Diaconia.

Ce n’était pas une décision facile à prendre, nous interrompons ainsi une collaboration de 123 années avec la SNCF, mais nous pensons qu’elle devenait nécessaire,

A l’heure actuelle, plus de 50 % des pèlerinages à Lourdes se font par bus, Luxembourg, Langres, Saint Claude, le diocèse de Grenoble ont pris aussi la même décision. Nancy, Verdun et Strasbourg envisagent aussi de la prendre.

Nous devrons trouver « nos marques », inventer de nouveaux comportements et habitudes. Il vous faudra de la compréhension et excuser certaines choses auxquelles nous n’aurons pas pensé. Le voyage, comme cela aurait été le cas en TGV se fera de jour, nous hébergerons 5 nuits à Lourdes, au lieu de 4, les départs pourront être éclatés (sans faire du porte à porte) dans plusieurs lieux de départ. Si notre effectif devait être mouvant (en plus ou en moins) nous pourrons toujours adapter le nombre de bus. Voilà en quelques mots, la tâche qui nous attend, finalement cela sera assez joyeux d’innover, d’autant plus que cela sera pour de meilleures conditions de voyage, pour nos malades. Alors, que Notre Dame de Lourdes veille sur nous pour que nous accomplissions notre tâche de conduire nos malades à Lourdes pour ce 124éme pèlerinage des Vosgiens à Lourdes.

Je voudrais conclure par quelques mots, sur l’importance de faire connaître notre action et d’inciter de nouvelles personnes, à venir rejoindre l’hospitalité. Vous trouverez ici quelques prospectus que vous pourrez distribuer. Il est également important de rappeler l’invitation qui peut être faites aux malades de venir à Lourdes,

D’autre part, nous faisons appel à des volontaires pour entrer dans le groupe d’animation spirituelle, chargé de mettre en œuvre les célébrations à Lourdes, si vous êtes intéressés, nous pouvons en parler aujourd’hui.

Un bus des cars Bonnard sera visible dans la cour après 13 heures. C’est avec ce type de bus que nous irons à Lourdes, je vous invite à aller y regarder de plus prés après le repas.

Un mot encore pour vous inviter à aller sur le site internet de l’hospitalité qui est tenu à jour avec les dernières informations sur le pèlerinage, ainsi qu’avec les photographies des derniers pèlerinages.

Merci de votre attention. »


Résultats du renouvellement d'un tiers du Conseil d'administration :

Ont été élus ou réélus : Marie Graille-Bégin, Dominique Bercand, Odile Ricour, Marie-Claude Géhin, Étienne Marchal, Francis Galmiche, Jean-Claude Baudré